Le Lido, dans l’envers du décor

Le Lido de Paris

LE LIDO, DANS L’ENVERS DU DÉCOR

par Serge Picard :

” Chaque année, un demi-million de visiteurs du monde entier viennent admirer les artistes du célèbre cabaret parisien des Champs-Élysées, inauguré en 1946.Serge Picard s’est glissé dans les coulisses du Lido où 300 personnes travaillent en équipe pour préparer chaque représentation. Dans les ateliers, 200 coiffes et 600 costumes sont fabriqués par les couturières pour habiller les artistes.Tous les soirs les artistes assurent deux spectacles qui, 365 jours par an, commencent dès 17 heures par la mise en place de milliers de couverts. 35 cuisiniers et pâtissiers travaillent sans répit pour assurer une soirée inoubliable aux visiteurs.Mais c’est derrière la scène que l’on se rend réellement compte de l’effervescence unique du lieu. Quelques heures avant le début du spectacle le corps est mis à rude épreuve : les artistes s’échauffent et répètent leurs chorégraphies une dernière fois. Dans les loges, les danseuses se maquillent et enfilent leur costume avant de faire leur entrée.À un rythme effréné, 60 artistes entrent en scène dans de merveilleux costumes et accessoires faits de plumes, strass et paillettes. Durant une heure et quarante-cinq minutes, danseurs, chanteurs et acrobates se succèdent tout au long des 20 tableaux qui ne cessent d’émerveiller les spectateurs.Derrière le rideau, les habilleuses se tiennent prêtes, avec en main costumes et accessoires pour les tableaux suivants. Rien n’est laissé au hasard, car les artistes n’ont que quelques secondes pour se changer. “


Le Lido de Paris ” C’est Magique ! ” – Yves Valente