Pierre Rambert

Le 10 mars 2021 Pierre Rambert, ancien maître de ballet du Lido, est mort à 69 ansRetour sur son parcours :Le chorégraphe a travaillé près de quarante ans pour le cabaret parisien. Il a succédé à Miss Bluebell, fondatrice des Bluebell Girls, à la tête du ballet en 1984.

Le danseur, metteur en scène et chorégraphe Pierre Rambert, qui a été pendant près de quarante ans le maître de ballet du cabaret parisien Le Lido, est décédé mercredi à Paris à l’âge de soixante-neuf ans d’une pathologie cardiaque, a annoncé à l’AFP son époux Fernand Eveillé.

Pierre Rambert, en tant que son dernier assistant, fut également le légataire artistique de Margaret Kelly, alias « Miss Bluebell », qui a créé les standards de la troupe du Lido – danseuses aux jambes interminables et au port altier, à la fois chic et glamour. Il lui succède en 1984.

Quarante ans de cabaretFormé par le chorégraphe Boris Kniassef et Serge Peretti (qui fut le premier homme à être nommé étoile de l’Opéra de Paris en 1941), Pierre Rambert avait été l’un des premiers danseurs de la revue Zizi, je t’aime du chorégraphe Roland Petit, avec Zizi Jeanmaire en tête d’affiche.

Il rejoint Le Lido en 1977, où il crée et met en scène les revues C’est magique ! et Bonheur, présentées également en Russie, aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Chine.En 2009, le maître de ballet participe au documentaire Les Garçons du Lido de Louis Dupont, dans le cadre d’une anthologie sur le corps masculin.

« Il y a toujours eu des garçons dans les revues du Lido », avait expliqué à l’AFP Pierre Rambert. « Longtemps, ils ne comptaient pas vraiment. Même si les tableaux restent à la gloire des filles, les danseurs ont désormais une vraie responsabilité dans le spectacle, dans une interaction de séduction avec les Bluebell Girls [nom des danseuses de l’institution, NDLR] ».

Pierre Rambert avait quitté le Lido en 2015 et monté, en 2018, une nouvelle production de La Traviata de Verdi au Théâtre du Capitole de Toulouse, également à l’affiche de l’Opéra national de Bordeaux l’an dernier.